les_baboin

Auteur Marc Baboin-Jaubert
Préface : Ghislain de Diesbach

Dépôt légal : décembre 2012
Broché / 84 pages
Dimensions : 24 x 16 x 1 cm

4ème de couverture :
Rares sont les émigrés français, fuyant la Révolution, qui ont tenté de s'implanter dans les pays d'accueil, d'y refaire leur vie, et parfois, d'y faire fortune. La plupart se contentaient de vivoter en attendant une hypothétique restauration, leur retour en France, et les restitutions de leurs biens, quand ils n'avaient pas été vendus.
Les frères Baboin étaient d'une autre trempe. Négociants et banquiers à Lyon, ils avaient réussi à s'échapper de Lyon après le fameux siège et la sanglante répression qui s'en était suivie. Ils furent parmi les rares royalistes, enrôlés dans l'armée du comte de Précy, qui parvinrent à passer en Suisse et, de là, en Bavière pour aboutir à Vienne où ils reprirent leurs activités de banquiers. Ce qui est remarquable dans leur cas, c'est que, tout en affichant leur neutralité en matière politique, ils secouraient discrètement le prétendant, futur Louis XVIIII, mais s'efforçaient d'entretenir de bonnes relations avec le représentant de la France. Suspects aux Viennois, très montés contre la France et ses régimes successifs, suspects également aux différents gouvernements qui avaient succédé à la Convention, d'autant plus qu'ils étaient riches, ils gardaient au fond du coeur le regret de leur patrie et rêvaient d'y revenir. Ils y réussirent, mais non sans mal, et c'est le récit de cette entreprise ardue et paradoxale que leur descendant raconte ici, grâce aux correspondances échangées entre les deux frères et leurs alliés. C'est un précieux apport à l'histoire de ces Français persécutés qui gardèrent intact, en dépit des épreuves subies, leur patriotisme, et infligèrent ainsi un démenti à l'idéologie révolutionnaire.

PRIX TTC : 12,00 euros